Tartu Descartes'i Lütseum: Anne 65, 50703 Tartu, tel: 7 461 800, faks: 7 461 802, e-post: kool@tdl.ee
Sisujuht

Otsi lehekülgi


Contacts à l’étranger et projets internationaux

Contacts à l’étranger et projets internationaux

L’ouverture au monde a toujours été un des objectifs du Lycée Descartes de Tartu. Grâce aux programmes internationaux, les éleves ont la possibilité de communiquer avec les jeunes du leur âge de pays différents. On participe activement aux programmes de coopération educative de l’Union européenne, aux conférences d’élèves, aux réunions et aux formations.


Projets Comenius

Comenius est un projet educatif de l’Union européenne qui réalise des programmes différents où participent des écoles de différents pays européens. Son objectif est d’améliorer la qualité de l’education et son étendue touche toute l’Europe. Pour cela on essaie d’amérliorer la collaboration internationale entre les écoles ainsi qu’encourager les études de langue étrangères et la connaissance sur des autre cultures. On favorise également des échanges d’expérience entre les enseignants de langue.

Le premier projet, commencé en 1997 s´appelait Humanitas. Nos partenaires dans ce projet étaient: Liceo Scientifico L. da Vinci en Italie; Don Boscocollege en Belgique et Vasaskolan en Suède. Du 22 au 27 septembre 1997 il y a eu une réunion à Trento en Italie où ont participé vingt jeunes de 14 à 17 ans. Les jeunes ont également participé au travail du Mini-Parlement. Il y avait 5 équipes du TDL qui ont pris part au projet: groupe social, groupe d’histoire, groupe de physique, groupe de drame et groupe de langue. Grâce à cela les lycéens ayant des intérêts différents pouvaient y participer. Les enseignants qui ont aidé à mettre le programme en pratique étaient Tanel Lepsoo et Katrin Kiisler.

En 2004 a commencé le nouveau projet Comenius avec les autres participants: 1o Gimnasio Kabala en Grèce, Instituto de Educación Secundaria Floridablanca en Espagne, Özel Yeni Dünya Koleji en Turquie et Zespół Szkół Rolniczych i Ogółnokształcących en Pologne. Le sujet du projet était la santé des jeunes européens. La recherche portait sur les passe-temps des adolescents et leur influence sur la vie des jeunes. Les enseignants participants de notre école étaient: Camilla Meister, Jaan Reinson, Tõnis Eelma, Katrin Tikko, Karin Jõks, Kaja Haljasmets, Kersti Janson, Svetlana Keisk et Evelin Rand.


Écoles jumelles

À travers le temps les écoles jumelles du Lycée Descartes de Tartu ont été Tunabersskolan, Gottsundaskolan, Stenebergsskolan et Brynässkolan en Suède et Kiimingin Yläaste dans le Nord de la Finlande. Les élèves et les enseignants de notre établissement ont visité plusieurs fois ces écoles et accueilli leurs délégations en Estonie. L’école a des relations encore avec Malakoff Vid. Skole en Norvège et Lycée Descartes de Tours, ainsi qu’avec du Collège Salies du Salat en France. On a également accueilli des invités de Stockholm Jacob Gymnase, École estonienne à Riga, École Dommaringen, de Cracovie en Pologne et Aix-la-Chappelle en Allemagne.


Conférence “Uuriv õppimine”

De mars 1999 à 2003 il y a eu en Estonie une conférence sur les recherches à l’école appélée “Uuriv õppimine” avec 5 écoles participantes – le Gymnase de Kuressaare, le Gymnase de Saarema, la 32e École Secondaire de Tallinn, le Gymnase Kreutzwald de Võru et le Lycée Descartes de Tartu. La conférence a été chaque fois organisée par une de ces 5 écoles et a duré de 1 à 3 jours. Pendant cette période les élèves, enseignants et anciens élèves des écoles participantes ont présenté des exposés.


Les camps de jeunesse à Luçon

De 1999 à 2003 le TDL a participé à un projet, subventionné par l’Union européenne qui a permis aux apprenants des pays différents de passer deux semaines à Luçon en France dans un camp de jeunesse où il y avait des participants français, allemands, estoniens et finlandais. Dans ses premières années le projet a été subventionné par la ville de Tartu. Il s’agissait d’un camp de travail où les élèves ont fait des choses très différentes: renovation d’un four à pain, nettoyage des aires de repos, coupe des branches, etc. Les activités communes étaient une bonne occasion de communiquer avec des jeunes issus d´autres pays et de se faire de nouveaux amis. Le travail s´alternait avec des voyages en l’Atlantique, au Futuroscope, et d’autres endroits. Les étudiants et enseignants ont de très bons souvenirs du temps passé dans ces camps et de l’atmosphère chaleureuse qui y régnait.

Trükiversioon Viimati muudetud 2007-03-02 11:39:18 @
Logi sisse